Maider Martineau

Animatrice de chant et chef de chœur : Maider Martineau
Langues: français et anglais

Maider a eu la gentillesse de répondre à quelques questions à propos de ses impressions sur le Québec et l'UCM. Elle est membre du personnel de l'UCM depuis janvier 2016 en tant que chef de chœur et animatrice de chant.

D'où êtes-vous?
J'ai grandi dans la partie du Pays-Basque située en France et j'ai fait mes études à Toulouse.  

Quand et pourquoi êtes-vous venue au Québec?
 Je suis venue l'an dernier au Québec pour poursuivre mon rêve et mes études de maîtrise en musique. Mon rêve était de vivre une aventure musicale québécoise exceptionnelle en rencontrant des personnes inspirantes, et c'est ce que je suis en train de vivre ! Ma spécialité est l'accordéon traditionnel basque, le trikitixa, et j'ai toujours voulu m'ouvrir à d'autres instruments comme le pandero, l'alboka, l'accordéon chromatique... Je viens de terminer une maîtrise en didactique instrumentale à l'Université Laval en mélodéon, l'accordéon traditionnel québécois, un cousin de mon trikitixa ! Le chant a aussi fait partie de mon parcours en France et à l'Université Laval, en cours particuliers et dans des chorales. 

Qu'est-ce que vous aimez le plus au Québec?
Je trouve que les gens sont particulièrement détendus et accueillants. 

Quels sont les avantages à faire partie de la chorale? Dans le choeur Parts in peace, nous tissons des liens humains autour du chant. Le plaisir est le maître-mot de cette expérience. Dans une ambiance détendue et chaleureuse, le plaisir peut alors rimer avec exigence, celle d'offrir une performance lors d'une célébration chaque mois, et celle de la polyphonie pour laquelle les choristes prennent de plus en plus confiance en eux. Deux challenges très motivants !

En quoi aimez-vous votre travail à UCM?
J'adore mon travail à l'UCM parce que cela me donne une belle occasion d'exercer ma passion dans de très bonnes conditions de travail et un excellent accompagnement humain et musical. Je pense en particulier à Diane Rollert, Sandra Hunt, Louise Halperin et Katharine Childs avec qui j'ai l'occasion de travailler régulièrement. Les membres du choeur Parts in Peace sont aussi très bienveillants, c'est un plaisir de les diriger. J'ai toujours adoré avoir le rôle de chef de choeur : quel plaisir de fédérer les gens autour du chant ! Je suis habituée depuis ma naissance à voir des gens chanter autour de moi, que ce soit dans la communauté basque ou dans ma famille où l'on compte plusieurs musiciens professionnels, et même plusieurs chefs de choeurs.

Quels sont vos plans pour l'avenir?
Rester un peu au Québec car je n'ai pas fini d'y vivre de belles aventures ! Je vais m'installer à Montréal à partir du mois d'Août et continuer de travailler par moi-même mes instruments et ma voix tout en enseignant la musique et en allant rencontrer les musiciens traditionnels québécois. Mon duo TokaTaNoka avec le percussionniste Olivier Bussières fait aussi partie de mes priorités. Nous allons enregistrer un CD et jouer au carrefour de l'accordéon de Montmagny en septembre prochain.