Compassion in Many Voices from Arts to Islam

April 9, 2017
Reflection from Samuel Dalpé
Samuel Dalpé is completing a doctorate in contemporary religious studies. 

Une image d’une jeune fille en détresse est présentée à l’audience. Altruisme, volonté d’engagement et de porter secours sont alors fortement signifiée (bien que les résultats diffèrent selon la couleur de peau du sujet). Cette même jeune fille est présentée par la suite au côté de son frère[1]. Le degré sollicitude chute alors, et l’envie d’aider diminue. Joignez à l’image le reste de la famille[2] et l’impact de celle-ci est encore diminué. Présentez des chiffres de l’ordre de « 4 millions d’enfants mourront cette année de la faim » et l’empathie s’essouffle encore davantage. Pire, les conséquences de cette perception d’impuissance, de cet épuisement émotionnel, en viendraient à affecter notre motivation à considérer les engagements utiles près de nous[3]. Depuis une dizaine d’années, les études en psychologie et en neurosciences nous le confirment inlassablement, nos intuitions morales sont souvent déroutées lorsqu’elles sont conduites par notre empathie.

Continue reading ...

Reflection from Shaheen Ashraf
Shaheen Ashraf, is a member of the board of the Canadian
Council of Muslim Women and secretary of its Montreal chapter.

I thank our leader of this congregation, Rev. Diane Rollert, for giving me this opportunity to share with you the Muslim perspective of ‘Compassion’.

In Arabic the phrase Bismi-Allah Ar Rahman Ar Raheem  translates to “In the name of God, TheCompassionate, The Merciful.  It is repeated before starting any act (work, study, worship, even before starting to eat). This, in my humble opinion, leads us humans to recognize consciously, our Source that some call God, or Allah or Jehovah OR, OR, OR!

Continue reading...